Search
Title:search



Qu’est ce qui est exceptionnel dans les méthodes agiles ?

1) L’agile vise les vrais besoins métiers, même ceux qui se révèlent pendant le projet, et non simplement le respect d’un cahier de charges
 
La plupart des projets que les gens feront dans leur vie vont commencer avec une idée ou une vision, un problème à résoudre ou à un résultat à atteindre. Et dans de nombreux projets, les clients ne sont pas capables, ou même ne veulent pas être spécifiques au sujet des besoins qu'ils ne comprennent pas encore en détail, même quand ils ont une idée claire de l'objectif général et l’objet du projet.
 
C'est pourquoi, avec les méthodes agiles de management de projet, une démarche de définition des besoins est intégrée dans le projet via un processus d'élaboration progressive, d'expérimentation, d'analyse, de modélisation et de prototypage.
 
C'est un processus logique. Le projet devient un dialogue entre la technologie et le marché, les coûts et la valeur.  Toutefois, il doit être piloté avec des méthodes évoluées.
 
Avec une approche agile la référence du projet est établie à un niveau global, et par conséquent le projet peut viser la meilleure adéquation des bénéfices par rapport aux coûts. 
 
Quand la priorité consiste à respecter une date immuable et un coût objectif, les besoins les plus importants ne peuvent pas attendre ceux qui sont les moins importants. Le projet doit être géré différemment parce que le périmètre est en évolution constante.
 
Avec le client et l’entrepreneur travaillant étroitement ensemble afin de tailler les besoins au fur et à mesure que ceux-ci soient mieux compris, une structure et une organisation agiles aident à compréhension et à l’évolution des besoins dans certains domaines du projet, tandis que d’autres sont en train d’être développés ou mise en œuvres.    
 
2)  L’agile met les priorités les plus importantes et les plus pressantes devant les priorités facultatives.
 
La gestion de projet classique tend à traiter toutes les conditions comme si elles étaient de la même priorité. Ainsi le triangle des délais - coûts – qualité nous indique que si nous prenons moins de temps, ou investissons peu de ressources, alors une partie de la qualité devra être sacrifiée. L’agile ne marche pas comme ça. L’agile préfère dire que l'équilibre est à trouver entre délais, coûts et contenu.  Ainsi le temps est abordé comme une ‘durée limitée’, et l'argent comme une caisse de coûts. C’est comme une valise que l’on veut préparer. Nous omettons ce qui est du moins important, mais parvenons toujours à finir à l'heure et dans l’espace disponible.
 
La notion de ‘durée limitée’ vient du monde du journalisme. Les journaux, comme les prévisions météorologiques, doivent être terminés et prêt à utiliser toujours à l'heure, même si ils ne sont jamais parfaits, mais contiennent plutôt l'information la plus importante que l’on peut construire avec la contrainte de temps. Ce qui reste à faire attendra à la prochaine version. Ainsi la qualité n’est pas dans la quantité de fonctions, mais dans l'importance et l’urgence de ces fonctions.
 
3) Les plans de projets agiles utilisent les tests pour réduire le risque le plus tôt possible
 
Les projets agiles sont de projets d’apprentissage. Dans un projet agile l'équipe enlève les inconnus, limite les incertitudes et amortie les menaces les plus ennuyeux dès que possible. Naturellement, elle va aussi optimiser les opportunités pour prendre des bonnes décisions avant de trop dépenser.  
 
Dans un projet agile, l'équipe travaille d'abord à réaliser la bonne solution - en faisant la juste mesure an matière de réflexion, d'analyse, de modélisation et de prototypage - et tourne ensuite à faire bien la solution.
 
Dans un environnement de développement évolué, il existe des outils qui permettent à modéliser efficacement des produits, des processus, des systèmes et des services rapidement avant que des décisions irréversibles soient prises. Une équipe agile établit un plan de développement basé autour de la nécessité de validation fréquente, de vérification  et de tests, afin de mieux comprendre : d’un perspectif métier (il sera utile), d'un angle de performance (il sera utilisable), d'un angle d'exécution (il sera utilisé), et d'un point de vue technique (il sera opérationnel).
 
4) Les projets agiles exigent une coopération étroite entre les clients et les fournisseurs
 
Des échanges constants exigent une connaissance de la valeur de la part des clients et des coûts de la part des fournisseurs. Un projet agile profite d’une bonne définition de rôles de sorte que le point de vue de client soit canalisé et les réponses de développeurs orchestrées. Le financement par l’organisation doit être représenté par un sponsor fort, tandis qu'un rôle visionnaire peut apporter un sens de convergence entre la vue technique et le point de vue métier. Dans un projet agile, les parties peuvent fonctionner à une distance physique à condition que toutes les parties puissent garder un œil sur la vue globale. Les projets agiles insistent sur l’importance des personnes dans les processus. Puisque l’objet global consiste à fournir des résultats, il devrait être possible de mesurer ces résultats en termes parlants pour l’entreprise et pour l'utilisateur.
 
5) Les projets agiles s’appuient sur une bonne conception
 
Une architecture idéale pour un projet agile est modulaire et sépare les composants qui sont susceptibles de rester stables et génériques, et qui seront invisibles aux utilisateurs, de ces composants qui seront volatils, qui doivent être adaptés selon les besoins du client, et qui sont visibles aux utilisateurs. Une bonne architecture agile tient compte de la nécessité de tester progressivement, de reproduire les modèles conceptuels dans la conception du système, de faciliter la formation, de tolérer des erreurs, de réutiliser des composants, de s’adapter à différents types d'utilisateurs, de redimensionner au fur et à mesure que des nouveaux utilisateurs adoptent le système, et enfin pour faciliter également l'évolution lorsque des nouveaux besoins émergent. L'agilité et les bons principes de conception sont complémentaires et vont de pair. L’un encourage l'autre.

76
En français




pages

Metanaction.com : Ian Stokes, freelance project director


sitemap xml